Un graAAaaaaaaand anniversaire

C’etait quand meme pas banal de commencer une nouvelle aventure a l’etranger le jour de son anniversaire. Mais pourquoi pas, apres tout.

Me voici donc parti, vers les 6h, en direction de Lyon Saint-Exupery, conduit par un chauffeur bien sympa de me pardonner mon retard de quelques minutes… Au passage, un petit detour par le Novotel de Voreppe (mais oui mais oui !!!), ou j’espere donc voir Sandrine, mais c’etait bel et bien pour recuperer un autre voyageur etranger. C’est la qu’il me lache : « Oh vous savez, ces gens au Novotel, ce ne sont pas des fleches… » Bon. Je n’ai rien dit, je n’avais pas envie de louper mon avion. 😀

Tout se passe sans encombre jusqu’a Londres, avion a l’heure, pas de probleme aux douanes, pas de soucis de bagages etc. Meme la pomme glissee par mon Pere au moment du depart continue son bonhomme de chemin, gentiment calee dans mon sac a dos…

Le voyage vers les US a dure environ 12h, mais s’est dans l’ensemble bien deroule. En World Traveller Plus, donc avec un seul voisin, avec un matos de video qui marchait pas mal, moyennant les nombreux pixels morts sur l’ecran.

Bref, j’ai pas trop trouve le temps long, j’ai pas trop eu de soucis avec ma jambe, et je suis bien content d’avoir enfin pu voir La Coupe de Feu et Da Vinci Code. 🙂

Meme le douanier US, quand il a vu que j’avais un Visa L-1 en regle, s’est fendu d’un « Good luck, mate ». Autant dire que ca part pas mal.

Apres donc avoir recupere mes bagages, annonce que je n’avais rien a declarer.. et avoir recupere mes 2 valises (en poussant en gros ouf de soulagement, dedicace a Cedric), me voici donc en quete d’un moyen de transport pour rallier mon futur appart.

Je prends donc le BART, le temps de voir que ca va me conduire bien loin de ma destination finale… m’enfin tant pis, j’aurais essaye au moins. S’en suis une folle course dans la ville, avec mes deux valises a roulettes, sur de routes tantot montantes, tantot descendantes, tantot planes. Je remercie au passage le gars qui m’a aide a sortir de la station de Bart en prenant ma valise sur une vingtaine de marches.

Arrive a l’appart, je dois dire qu’une sacree pression est retombee… j’ai bien pris conscience de ma fatigue, et j’ai tente un petit somme apres une petite inspection des lieux.

L’appart, c’est un peu comme une chambre d’hotel, la cuisine en plus.

salon + chambre

C’est cool, mais y’a quand meme quelques defauts : le robinet de la cuisine qui goutte la plupart du temps, Internet qui chie, la vue pas terrible finalement. Apres le positionnement en lui-meme dans la ville est pas trop mal : proche de l’Embarcadero au Sud, du Bay Bridge, pas tres loin de Market Street.

A peine pose, voila que debarque Cedric, suivi de Julien et Cecile, passe me souhaiter la bienvenue et donc un bon anniversaire. Me voila donc reparti en leur compagnie dans un petit resto Italien de la City. Le cadre est pas mal, le vin bien bon, mais l’attente un peu trop longue. Cela ne nous a pas empeche de passer une bonne soiree, entre minestrone, calamars fris, pizza et pates. USA oblige, les plats sont super copieux. Pour une fois et bien qu’affame, la fatigue a eu raison de moi et je n’ai pas fini. 😦
A peine rentre, une superbe tarte fraise-rhubarbe entre les mains, je me suis endormi comme une masse, terminant en beaute ce graaaaaaAAAAAAaaaaaaaaand anniversaire.
Tarte Fraise-Rhubarbe
Le lendemain, c’etait deja la reprise…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Un graAAaaaaaaand anniversaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s