Z’avez vos papiers ? (partie 2) : OUI !

Comme je vous l’avez indique dans le precedent article sur le sujet, je devais valider mon code en prenant le « behind the wheels test » (litteralement, examen derriere les roues). En effet, le permis temporaire qui m’avait ete delivre a l’obtention de mon code (test ecrit) n’etait valable que 2 mois. Une fois les 2 mois ecoules, il faut tout repasser !
Je me suis donc empresse de prendre un rendez-vous aupres du DMV. Eux, par contre, ne se sont pas empresses de me le donner. 😦
Pour prendre un rendez-vous pour l’examen de conduite, encore une fois plusieurs possibilites :
– le prendre en ligne sur Internet, comme pour l’examen ecrit
– le prendre par telephone
– reserver un creneau le jour de l’obtention du code, directement au bureau.
Le « probleme » avec la seconde solution, c’est que du coup le test sera fait dans le meme bureau de DMV, pour moi… San Francisco. Hors, il est beaucoup plus difficile de passer le test ici que dans les villes alentours !
Ne pouvant pas reserver le bureau de San Mateo en ligne (celui que j’avais choisi), j’ai donc subi les 10 minutes d’attente au telephone et finalement decroche mon rendez-vous pour dans…3 semaines, le 13 avril.

Restait maintenant a mettre toutes les chances de mon cote en preparant ce test.
D’abord, en discutant avec ceux qui l’avaient deja passe. Simple, mais efficace. 🙂 Ensuite, en ecumant les ressources mises en ligne par le DMV de Californie, a savoir une pelletee de videos sur Youtube ! Tres bien faites en tout cas ces videos, je les recommande aux futurs eleves. 🙂
Enfin, parce que decidement rien ne remplace la pratique, il me fallait conduire. Bon, c’est sur, ca revient vite, surtout avec plus de 10 ans de conduite derriere moi. Mais il y a suffisamment de regles subtiles et de difference de comportement des voitures qui, je le rappelle, sont des automatiques pour la plupart, pour necessiter de se « remettre en selle » un minimum.

Ne possedant bien sur pas de voiture, je suis donc passe par le systeme Zipcar pour pouvoir en louer une. Et, puisque je ne suis pas encore tout a fait debile, j’ai loue la meme pour passer l’examen. 🙂
A titre d’information, c’est tout a fait legal de louer une voiture pour passer l’examen de conduite. Il faut juste pour cela disposer d’un justificatif d’assurance sur la voiture louee.

Le grand jour arrive, je me suis presente au bureau, non sans reperer les alentours auparavant. La partie administrative evacuee (en gros, presenter son permis temporaire et l’assurance), venait ensuite l’examen. Apres un bref diagnostic de ma connaissance de la voiture, la conduite a dure environ 20 a 25 minutes, dans les rues autour. Parking marche avant, marche arriere, pas de rentree d’autoroute, bref, rien de tres sioux.
Au final, je m’en tire avec 2 fautes mineures, sur les 15 autorisees (sur la grille d’evaluation de l’examinateur – en Anglais bien sur). Mieux que le code, assurement ! 🙂 Youhouh! Je suis meme felicite par le pere du candidat qui passait apres moi. 🙂 La secretaire, quand a elle, m’a gratifie d’un « welcome in California » certes un peu passe de mode apres ces quelques 9 mois, mais qui fait toujours plaisir. 🙂
On sait donc tout de suite si on reussit le test, ce qui est cool. Ensuite, on repart avec sa voiture (!) et son permis temporaire, avant de recevoir le precieux sesame quelques jours apres (une dizaine pour moi) par la poste. Et ca donne ca :

Mon permis californien

Mon permis californien

Maintenant, je peux non seulement parcourir les routes US a ma guise, mais ausis ne plus passer pour un simple touriste a presenter mes papiers Francais a tout va ! Et ca, ca contribue a se sentir bien ici, que j’appelle dorenavant San Francisc-home