Memorial Day, week-end memorable

Le week-end du 23-24 mai etait un week-end prolonge pour nous aussi. En effet nous ne travaillions pas lundi, car c’etait Memorial Day. Le jour du souvenir pour les Americains, l’occasion de d’honorer les victimes des differentes guerres auxquelles ont participe les Etats-Unis.

Un peu loin de ces considerations il faut bien le reconnaitre, c’etait surtout le pretexte pour Cecile, Julien et moi de s’eloigner de la Bay Area, et de s’offrir un week-end de campeurs.
Nous voila donc partis ce samedi apres-midi en direction du Sud, vers San Luis Obispo (non, pas le chanteur). Apres quelques bouchons mais une belle maitrise des vitesses de Californie de Julien, nous arrivons en fin d’apres-midi a San Simeon State Park, camping sympathique pres de Cambria, CA. Le soleil se couchant rapidement, il est tout de suite temps de monter les tentes (dont la mienne, toute neuve !) et de lancer le barbecue !

Premier plan : ma tente; second plan : le barbecue en preparation

Premier plan : ma tente; second plan : le barbecue en preparation


Bon petit barbec’ sympa avec merguez, et tout ce qui va avec (merci Cecile). Il commence a faire froid, nous n’avons pas beaucoup de feu, et nous sommes fatigues. C’est sur, demain on fera mieux, mais pour l’instant, dodo !

Dimanche matin, apres un bon petit-dej -au froid-, une douche -payante !- et quelques courses, nous prenons la route de Pismo Beach, via Morro Bay et… San Luis Obispo, que nous visitons un peu a notre insu. 🙂
Petite ballade sur la plage de Pismo Beach, en evitant les…4×4 qui, contre $5, peuvent rouler et se garer directement dessus ! Incroyable, ils sont fous ces Americains !

Le temps n’etait pas magique, je ne tenterai pas la baignade. Apres manger, promenade retour sur la plage, puis nous reprenons la voiture, direction Morro Bay.

Morro Bay, CA

Morro Bay, CA


Petite halte pour profiter de l’air vivifiant du Pacifique, et faire quelques photos du gros rocher et des pelicans.
Enfin, retour au camping pour notre seconde soiree. Cette fois, on achete quelques buches, et on fait un vrai feu !
Apres un bon barbec aux saveurs locales (decouverte de la fameuse saucisse de Cambria !), et une initiation aux joies du camping version colo pour Cecile et Julien, a savoir Bananes au chocolat au feu et Marshmallows au feu, on fait flamber la baraque ! 🙂
Pour finir on va se rechauffer du cote de Cambria. Le temps de decider que je n’habiterai jamais la-bas, puis on rentre.

Dernier jour, la remontee vers la ville. nous prenons la California Highway 1 pour longer les cotes.
Une halte pour voir les sea lions puis du cote de Big Sur, ses jolis paysages et ses fameux ponts. Enfin, detour par Carmel, et retour a la maison.

Pfeiffer Burns State Park - closed beach

Pfeiffer Burns State Park - closed beach


Un bon petit week-end tranquille, pour changer d’air et de paysage, et les idees qu’on resasse. Objectif atteint, c’etait super ! Merci Juju et mom-to-be ! 😉

Les autres photos du week-end : c’est ici.
Le week-end raconte par Cecile et Julien : c’est la.

Publicités

Des Sequoias pleins les mirettes

Touriste flanant dans la foret de sequoias

Touriste flanant dans la foret de sequoias

-Vendredi-

Rien de tel pour rallonger le week-end (autant au niveau psychologique que temporel) que de partir le vendredi soir. Me voici donc en voiture avec Julien, Cecile et leur invite Francois, et Cedric, en route pour… les bouchons de vendredi soir, tout d’abord. Il nous faudra 5 heures environ pour rallier notre motel de Three Rivers, CA, une ville proche du Sequoia National Park, au Sud.
Une fois le « check-in » effectue, nous decouvrons notre chambre a 3 lits plus une salle de bains. A l’exterieur, une piscine. Il faudra la tester…

Entree Sud du parc Sequoia

Entree Sud du parc Sequoia


-Samedi-

Apres un rapide petit dejeuner dans la chambre -nous avions fait des provisions pour le week-end-, nous prenons la direction du parc.

Julien, Cecile et Francois a Tunnel Rock

Julien, Cecile et Francois a Tunnel Rock

La encore, comme au Yosemite, l’entree est payante, mais le pass achete precedemment par Cedric nous sera encore bien utile.
Nous penetrons donc le parc par le Sud Ouest, profitant d’un paysage majestueux, et entamons les premiers lacets. Premier arret a Tunnel Rock, sorte de gros dolmen sous lequel les voitures passaient auparavant… Les cartes postales en temoignent toujours, mais l’acces est maintenant ferme. Quelques photos de groupe plus tard, nous nous dirigeons vers un des points majeurs du parc, Crescent Meadow.
Crescent Meadow

Crescent Meadow

Au menu des mirettes, des Sequoias autrement plus geants et nombreux qu’au Yosemite Park ! On s’emerveille, tout en ouvrant l’oeil pour essayer d’apercevoir les creatures qui peuplent ces forets. On fait le tour de la meadow, tombant notamment sur… Tharp Log, ou l’abri creuse dans un tronc de
Tharp Log, la maison-tronc

Tharp Log, la maison-tronc

sequoia. Pas de veine, la faim nous tiraille, et on file manger un bout. Au detour du visitor center (office de renseignements du parc), on apprend les horaires et les lieux propices a l’observation des animaux. Nous, on veut voir des ours !

Comprenant que l’apres midi les ours font comme les Italiens, la sieste apres manger, on se dirige vers une autre curiosite du coin, le General Sherman Tree.

General Sherman Tree - la base

General Sherman Tree - la base

C’est le plus gros sequoia du monde en volume de bois, et c’est reellement impressionnant. Il est impossible de le voir a l’oeil nu en une fois tellement il est imposant !

Au retour, on se dirige vers Moro Rock, un gros rocher dominant la vallee. Une petite dizaine de minutes et de nombreuses marches plus tard, nous voici sur un des points culminants du coin, contemplant tour a tour les forets, les sommets lointains et la vallee riches de ses canyons s’etalant en contrebas. Malheureusement, on apprend et on s’apercoit egalement des ravages de la pollution entre autres, ramenee par les vents de San Francisco et de Los Angeles vers ces barrieres rocheuses, produisant un voile blanchatre, interdisant les paysages a perte de vue.

Cinq heures moins le quart, il est temps de redescendre pour reprendre notre quete premiere. Initialement, nous voulons reprendre la route vers Crescent Meadow, la clairiere en fin d’apres-midi etant un des endroits les plus probables d’observation des mammiferes. Finalement, c’est aux abords de la route que nous sommes alertes par les gens et que nous apercevons notre premier ours ! Celui-ci s’eloignant peu a peu, un autre attire notre attention, se deplacant dans les fougeres. N’ecoutant que notre courage -pardon, notre inconscience- nous approchons relativement pres pour le prendre en photo. Celui-ci, quelque peu irrite et desirant traverser la route, nous previent poliment, par un grognement qui en aurait fait detaler plus d’un, que nous le genons quelque peu. Puis il s’eloigne doucement…

Ours traversant la route...

Ours traversant la route...


Content de notre decouverte, mais pas rassasies pour autant, nous reprenons le chemin de la clairiere. Malheureusement, malgre une relative discretion et un optimisme debordant, ceux-ci nous feront faux bond pour ce soir. Ce n’etait pas faute de refaire le chemin a l’envers…
Un repas improbable dans un routier 3 etoiles au Guide Michelin concluera cette journee terriblement excitante.

-Dimanche-

Le lendemain c’est decide, nous prenons notre petit dej’ devant la piscine, non sans avoir prealablement pique une tete !
Liberant notre chambre, nous voici repartis dans le parc, decides a rallier Kings Canyon, le parc national jouxtant immediatement au nord le Sequoia. Second miracle sur la route, un ours traverse directement dans la pente et donc sur la route. On le suit, on le photographie, et enfin il nous seme. Ca devient classqiue, mais toujours aussi excitant.

Finalement, nous rallions Kings Canyon par une scenic drive, sorte de route touristique avec quelques points de vue, tres agreable.

Moment paisible au bord de leau

Moment paisible au bord de l'eau


Apres le repas, nous entamons une petite ballade bien sympathique dans Cedar Grove, et jusqu’a Roads End, la fin de la route. Proches d’un ruisseau, quelques uns font trempette tandis que d’autres se reposent, se balladent ou font des photos.
Ecureuil degustant son pain de mie

Ecureuil degustant son pain de mie


Nous entamons le chemin du retour en fin d’apres-midi, non sans se diriger vers le General Grant Tree, que nous ne verrons d’ailleurs pas, trop occupes a prendre en photo un ecureil avide de pain de mie !

C’est deja le retour a la realite et a la ville, mais cette nouvelle excursion nous aura fait du bien, tant moralement que physiquement. Il nous tarde d’y revenir, afin de redire bonjour a nos desormais amis les ours.

Un chevalier solitaire...

Un chevalier solitaire...

Mes photos
Un autre recit : l’article de Cecile
Encore un autre : l’article de Cedric