Comme un vendredi…13

Bonjour à vous,

oui je sais, ça fait un baille…
Est-ce le fait de s’habituer a la vie d’ici qui fait moins ecrire et communiquer aux autres ? Je ne pense pas, au vu de mes autres collegues toujours aussi prolixes, Cecile et Cedric en tete.
Dès que je trouve la raison qui va bien je vous la communiquerai… sur ce blog. 🙂

Rassurez-vous, depuis Juillet il s’est quand même passé un minimum de choses.
Le 31 arrivaient ma mère et mon beau-père pour 2 semaines, a la decouverte de l’Ouest. J’y consacrerai un autre article (si…) car ce fut un voyage riche en aventures !

Le jour de leur départ arrivait… mon matériel de mix DJ ! Table de mixage, platines CDs, Enceintes de monitoring… bref l’ideal pour ecouter de la musique et perfectionner mes techniques.
Techniques que j’aurai l’occasion d’eprouver lors d’une soirée Trance Psychedelique dans un bar le 21 octobre, grâce à la rencontre de DJs locaux.

Le week-end du Labor Day arrivant, me voici reparti avec Cédric à la découverte du Sud de la Californie. Un passage à San Diego pour 1.5 jours / 2 nuits, puis virée à Los Angeles ! Un bon petit week-end mémorable.

Hollywood et moi

Hollywood et moi

Puis un pote de promo Miage (Gilles, si tu nous regardes) est venu visiter les environs et me faire un coucou, avant que nous partions ensemble pour le week-end du 19-20 septembre au festival Symbiosis, un des plus gros festivals électroniques des environs. La encore, un week-end memorable a ecouter des artistes que j’attendais depuis longtemps, et a retrouver des amis parcourant le monde. 🙂

De retour de ce week-end, je célebrais (interieurement) mes 4 ans de presence chez Yahoo!, le 21.

Quelques semaines apres, c’etait au tour de Yohan et Erika de finir leur periple ouest americain a San Francisco. Je me suis donc greffé a leur groupe pour pouvoir faire un tour de limousine et profiter d’un bon repas aux Joulins, restaurant Jazz bistro d’inspiration Française.

A j’oubliais, auparavant le 3 octobre j’ai assisté avec plusieurs collègues de boulot a la LoveFest, la LoveParade de San Francisco. Bonne journée, suivi d’une bonne petite soirée Trance Psy dans un club de la ville.

Puis vint la celebration des 40 ans de Woodstock au Golden Gate Park, et la celebration d’Halloween.
Vous le savez peut-etre, je ne suis pas tres interesse par cette coutume d’ordinaire. Mais cette année j’ai quand meme voulu tester ca d’un peu plus pres, donc je suis allé louer un costume et hop, c’est parti pour le week-end !
Vendredi soir, soirée au Ruby Skye avec notre ami Ferry Corsten, puis samedi soir, house party (soirée privée) en compagnie de mon pote Thomas.

Rajoutez a cela quelques week-end tranquilles a rattrapper du sommeil, d’autres a parcourir la ville ou bruncher, encore d’autres a…bosser (c’est arrivé une ou 2 fois), et vous aurez un bon petit aperçu de ces derniers mois !

Au programme de ces prochaines semaines, un repas de pre-Thanksgiving, Thanksgiving itself, Noel et pour finir l’année en beauté, un petit voyage au Brésil pour le festival Universo Paralello !
De quoi passer mon premier reveillon du Jour de l’An au soleil, a mixer sur la plage… 😀

Vous l’aurez compris, je ne prevois pas de retour en France avant la fin de l’année et vous allez me manquer, mais je prévois ça pour 2010 à coup sûr. 😉

Une dernière chose et non des moindres, c’est maintenant officiel le site de Yahoo! Grenoble est amené a fermer dans les prochains mois. Apres son inauguration en octobre 2008, le site avait d’abord vu une separation d’avec Kelkoo (vendu fin 2008 à un fonds d’investissement Anglais), puis une vague de licenciements due a une restructuration a l’echelle mondiale du groupe.
Malgré les efforts de mes talentueux collegues pour valoriser le site alors inauguré par le Ministre de l’Economie en personne, la nouvelle strategie aura donc eu raison du site et 78 employes a temps plein sont a reclasser. Qui sait, pour certains ce sera peut-être l’occasion de venir nous rejoindre outre Atlantique…
D’ici là, j’ai bien évidemment une pensée triste et nostalgique pour mes collègues, même si je suis sûr que la plupart d’entre eux sauront rebondir de belle manière.

« Happy 4th of July! »

Petit article pour faire un point rapide sur ce mois de juillet assez rempli !

2 juillet:

j’ai fêté mon anniversaire avec des collègues autour d’un petit lunch sympa, en terrasse au soleil. Simple, mais toujours plaisant. 🙂

3, 4 et 5 juillet:

Après avoir tergiversé entre Los Angeles, Las Vegas et San Diego, je suis finalement parti avec Jean (nouvel arrivé en provenance de Yahoo! Echirolles) et son colloc’ en direction du Lake Tahoe. Départ à la fraîche de San José, voyage de 5 / 6 heures pour arriver à notre « superbe » auberge de jeunesse, qui n’était plus de première fraîcheur.

Déjouant les tentatives d’escroquerie du tenancier, nous résiderons finalement 2 nuits dans cet endroit paradisiaque en compagnie de diverses personnes et… d’une chauve-souris.

En ce vendredi après-midi, après un petit lunch rapide à Sprouts (merci Cédric), nous voici sur la route autour du Lake. Au programme, superbes points de vue, Fallen Leaf Lake, Emerald Bay et Fanette Island notamment.

Le reste du tour est un peu moins intéressant, tout étant très urbanisé et privatif (jusqu’aux pontons sur le lac !). Un petit tour dans le Nevada, et nous voici revenus à South Lake Tahoe / Stateline. Le temps pour moi de faire un petit tour dans l’eau (pas si) froide du lac avant la tombée de la nuit. Notre repas du soir se fera dans une brasserie à l’attente interminable, après avoir assisté à un sympathique coucher de soleil.

Le lendemain 4 juillet, levé pas trop tard pour une rando sympathique du côté de Echo Lakes. Pas très difficile, cette marche de 10 miles aller-retour nous aura permis de voir quelques paysages superbes, de nous promener tantôt au soleil cuisant tantôt à l’ombre rafraichissante, et pour ma part de me baigner dans Aloha Lake, un charmant lac de montagne.

Aloha Lake

Aloha Lake

Suite à notre rencontre avec pêle-mêle un alpaga, des campeurs peu scrupuleux et des moustiques, nous rentrons suffisamment tôt pour l’événement de la journée, à savoir le feu d’artifice de la fête d’Indépendance des Etats-Unis (4 Juillet 1776). Beaucoup de monde au bord du lac, mais nous parviendrons quand même à voir un spectacle magnifique, reflété dans les eaux du lac.

South Lake Tahoe - Feu dartifice sur le lac

South Lake Tahoe - Feu d'artifice sur le lac

Le dimanche, alerté par des travaux sur la route du retour (merci Cécile), nous décidons de changer notre programme et de quitter les lieux plus tôt que prévu, afin de faire une halte à Sacramento. Nous arrivons là-bas pour manger, puis visite rapide de Old Sacramento, et retour a casa, dans les bouchons quand même. Malgré tout, un bon petit week-end baignade, promenade et détente, juste ce qui me fallait !

Old Sacramento - diligence

Old Sacramento - diligence

10-12 juillet:

Petit festival psytrance du côté de Belden Town, CA. Mi-village mi-camping, c’est un endroit charmant, près d’une rivière, avec beaucoup d’ombre. Un temps magnifique, et la possibilité de mixer encore une fois, et d’écouter quelques groupes mythiques. Nice! 😉

14 juillet:

Repas de Frenchies chez Yahoo!, où pour l’occasion je me suis habillé en bleu-blanc-rouge. Menu classique des US, toutefois agrémenté de Pastis bienvenue avec cette chaleur (merci Gilles) !

Histoire de rester dans l’ambiance, nous décidons de nous retrouver le soir du côté de Belden Place, une petite rue du « quartier Français » de San Francisc-home. Bon, là il faut payer $10 l’entrée (!) avec une conso, mais c’est la fête nationale (Bastille Day) alors allons-y ! On finira la soirée du côté du Ruby Skye, une boîte branchouille de la City avec champagne et French Can Can. 🙂

25 juillet:

Léna nous rendant une petite visite à SF, nous en profitons pour lui faire découvrir Sonoma, la vallée des vins dans laquelle j’étais déjà allé en Avril dernier.

Gundlach Wineries - Sonoma, CA - Léna, Cédric et moi

Gundlach Wineries - Sonoma, CA - Léna, Cédric et moi

Finalement au cours d’une journée bien chaude, nous nous arrêterons de nouveau à la boulangerie Basque (miam, la salade Niçoise !), ferons 2 wineries (je recommande définitivement B.R. Cohn) et finalement rentrerons par la East Bay pour un petit repas Italien dans le quartier North Beach.

31 juillet:

Bon, techniquement nous n’y sommes pas encore aux US à l’heure où j’écris ces lignes, mais c’est le jour d’arrivée de Jocelyne et François sur le territoire Américain, donc un événement notable dans leur vie et dans la mienne !

Ils resteront deux semaines, dont la première passée en ma compagnie du côté des parcs, canyons et autres Etats du Grand Ouest Américain. Vivement les vacances !

Sur un coup de tete

Le week-end du 17-19 avril a ete l’occasion pour 2 Frenchies et moi de partir a la decouverte de la ville de Portland, en Oregon.

Au bord de la Willamette river, Portland, OR

Au bord de la Willamette river, Portland, OR


L’Oregon est un etat situe juste au-dessus de la Californie. La ville de Portland est reputee etre la plus grande ville entre San Francisco et Seattle… en gros, c’est plus grand que Sacramento, et c’est a peu pres tout. Situee au Nord, tout proche de l’etat de Washington, la ville s’etend sur environ 376 km2 et compte pres de 575 000 habitants. A titre de comparaison, la ville de San Francisco compte plus de 800 000 habitants sur pres de 600 km2.

Tout ca c’est bien joli, mais pourquoi Portland me direz-vous ? Relisez le titre, je vous repondrai ! 🙂
Oui tout ca s’est un peu decide sur un coup de tete : une envie commune de voyager, de bons echos de quelques personnes, des prix abordables au niveau logement et transport, une nouvelle ville a connaitre.

Nous voila donc parti ce vendredi soir, ou plutot milieu d’apres-midi avec Cedric, direction l’aeroport « Domestic » de San Francisco International. La nous retrouvons Mathieu, et sommes bientot prets a embarquer. Notre vol de 19h20 nous permet de survoler une City toute eclairee par le soleil couchant et, apres un vol d’1h20, un Portland en habit de lumiere.
Fraichement debarques a PDX (le code de l’aeroport), nous prenons la direction de l’hotel, via Max, le tram local. Premieres rigolades a la decouvrerte des voix de Max : une voix americaine sensuelle invitant au voyage, et une voix mexicaine dont on a l’impression qu’elle va indiquer la taqueria la plus proche. 🙂

Le Ace hotel est situe en plein centre ville, dans le quartier de Pearl District. C’est une sorte d’hotel mi branche mi vintage, qui justifie ses prix par ce cote decale et sa localisation, plus que par ses prestations.

Cedric et Mathieu dans notre chambre, au Ace Hotel

Cedric et Mathieu dans notre chambre, au Ace Hotel

Neanmoins, la chambre triple avec la salle de bains sur le palier nous convenait et nous revenait tres peu chere pour 2 jours, d’ou le choix de cette alternative, qui s’est averee tres bonne.

Apres une bonne nuit de sommeil, et un bon cafe dans l’etablissement attenant a l’hotel, nous voici partis a la decouverte de la ville et, en premier lieu, de ses fameux doughnuts (ou donuts) voodoo !

Enseigne de Voodoo Doughnut

Enseigne de Voodoo Doughnut

Voodoo Doughnut est en effet une institution dans la ville. Ils sont reputes pour preparer ces fameux beignets recouverts de multiples nappages, tous plus caloriques, sucres, inattendus les uns que les autres. Vous connaissez mon amour limite pour les patisseries, je ne suis reparti qu’avec un old-fashioned donut, meme si j’avoue que l’Oreo Donut (du nom de ces biscuits americains tres connus) qu’un de mes comparses de voyage m’a fait goute etait attirant.

Le « petit-dej » formalise, nous arpentons la ville pour en decouvrir ses multiples facettes. Au detour des rues, nous decouvrons un Chinatown quasi-desert, sorte de quartier mi-refait mi-abandonne, assez etrange. Il reste neanmoins la porte, qui ne laisse aucun doute.

Porte de Chinatown

Porte de Chinatown


C’est egalement l’occasion de decouvrir Pearl District, et notamment son Saturday Market. En realite, il ne s’agit pas d’un marche de producteurs, mais d’un marche d’artisans, chacun presentant ses propres creations.
Apres quelques bonnes heures a decouvrir le quartier Northwest, nous atterrissons dans une microbrewery, ou micro-brasserie. Par definition, ils font leur propre biere, et fournissent aussi un fish & chips au rapport qualite prix assez interessant. 🙂

L’apres-midi, nous decidons de le passer un peu dans les « hauteurs », histoire de decouvrir un point de vue de la ville et un peu plus de verdure.
5 minutes suffisent pour louer une voiture chez Zipcar, 5 autres minutes pour la recuperer dans le garage proche de l’hotel. Et hop, nous voici partis pour le Washington Park.

Cerisier en fleur au Japanese Garden

Cerisier en fleur au Japanese Garden

Visite rapide du International Rose Garden (Portland est surnomee « The City of Roses »), car bien entendu ce n’est pas la saison propice. Apres quoi nous nous dirigeons vers le Japanese Garden, le plus beau en dehors du Japon selon un Ambassadeur du Japon aux Etats-Unis. Celui-ci devant etre un fin diplomate car, certes c’etait ma premiere visite dans un jardin Japonais, mais enfin je n’ai pas ete subjuguee par sa pretendue splendeur, et pourtant il faisait tres beau !
Ceci fait, nous n’avons pas encore eu de superbe point de vue de la ville. Certes le temps est au beau fixe, mais le ciel est nebuleux et n’offre que tres peu de contraste. L’horreur pour les photos !
Un peu de perseverance et de voiture plus tard (grace a la combinaison iPhone + Flickr + Maps), nous prenons quelques photos du panorama sur le Vista Bridge le bien nomme, et beaucoup de la Ferrari garee non loin de la ! 😀
Downtown Portland, OR depuis le Vista Bridge

Downtown Portland, OR depuis le Vista Bridge


Retour en ville, et direction une autre microbrewery de la ville, censee faire de la biere au chocolat ! Certes, elle avait bien un petit gout de chocolat, surtout l’odeur, mais pas assez pour satisfaire Cedric qui… ne boit jamais de biere.
Un peu fatigues et affames apres la journee, nous prenons la route du resto ou nous avons reserve pour 8h30… 1h20 d’attente plus tard, nous festoyons comme des rois, a la faveur du restaurateur, qui n’en finit plus de s’excuser du trop plein d’attente. On s’en sortira pour $25, avec multiples entrees, plat, dessert et boissons; l’attente valait le coup ce soir-la, d’autant plus que c’etaient des mets tres fins !

Dimanche matin, Cedric et Mathieu partent courir, tandis que je sors appareil photo en main, a la decouverte d’une autre partie de la ville. 2h30 plus tard, je reviens a l’hotel avec quelques cliches dans la boite, une ballade m’ayant conduit au bord de la riviere Willamette qui coupe la ville en deux, au Convention Center et au Rose Garden, antre des TrailBlazers (pour les vieux fans de Clyde Drexler notamment).

Au bord de la Willamette river, rive est

Au bord de la Willamette river, rive est


Il ne nous reste plus qu’a rendre la chambre, faire un autre petit tour de la ville (et notamment au Powell Bookstore, veritable dedale de livres, necessitant un plan pour pouvoir retrouver son chemin !), et se diriger vers un petit resto bien sympa, nomme Isabel Pearl. Un bon petit cafe sur le Pioneer Courthouse Square, et nous voici repartis avec Max en direction de l’aeroport.
Quelle direction choisir ? :)

Quelle direction choisir ? 🙂


En resume, un bon petit week-end entre potes dans une ville marrante a decouvrir. Reste que malgre ses cotes attrayants (restos sympas, parcs, la riviere, les celebres doughnuts), je ne me verrais pas trop vivre la-bas, car l’activite y semble assez limitee. Et puis, on s’approche de Seattle, la ville ou il pleut 300 jours par an… 😀

Toutes les photos sur mon album Flickr.

Et l’on repart…

Le couchant

Le couchant


Salut a tous, et tout d’abord mes meilleurs voeux pour cette annee 2009 !
Une bonne annee, mais surtout une bonne sante, ce qui reste le plus important a mes yeux.

Je suis de retour dans cette belle ville de San Francisco, apres presque 3 semaines de bonheur en France, qui n’ont pas ete de tout repos.
Parti le 22 de San Francisco, je suis arrive le 23 en fin d’apres-midi a Lyon, redecouvrant la rigueur de l’hiver rhone-alpin. Le lendemain, direction Meaudre pour un reveillon en famille (cote maternel) dans un petit gite bien sympa, et bien sur enneige.
Le reveillon du jour de l’an s’est fait du cote du massif des Bauges, la encore les pieds dans la neige, et les papilles en eveil !

Ce que je retiens de cet aller-retour :
– Quasi 2 semaines de vacances
– 1 petite semaine de travail raisonnable, avec en prime la visite des nouveaux locaux Yahoo! et Kelkoo de Grenoble
– l’immense bonheur de revoir la famille, les amis, les anciens collegues de boulot
– ceux que je n’ai pas eu la chance de croiser dans ce temps limite, je ne vous oublie pas loin de la…
– le plaisir de tater la neige, de remonter sur les ski (de fond, je vous rassure) et les raquettes, de respirer le bon air de la montagne
– la joie d’avoir la sensation des traditions de fetes de fin d’annee a la Francaise
– les bons repas, les bons restos
– les moments de franche rigolade, de tendresse et d’affection
– les moments un peu plus durs
– les quelques vetements achetes, mais finalement pas grand chose (je n’ai meme pas profite des soldes !)
– le plaisir d’offrir
– le survol de San Francisco au retour, au soleil couchant…

Me voila donc de retour au boulot, decide a prouver et a engranger de l’experience autant que possible. Esperons qu’on m’en laisse le temps…
Cote perso, j’espere pouvoir visiter encore plus les environs en 2009, accompagnes peut-etre de certains d’entre vous, qui viendront me rendre visite dans cette sympathique region du globe. Il va falloir jongler entre les week-ends prolonges et les vacances qui se font rares par ici…

Encore une fois une bonne annee a tous, et j’espere a tres bientot pour de nouvelles aventures !

La tete dans les nuages

La tete dans les nuages

Interlude…

San Francisco sunset skyline from Alta Plaza Park

San Francisco sunset skyline from Alta Plaza Park


Mine de rien, ca fait bientot 6 mois que je suis parti !
Je suis donc content de revenir en France pour pres de 3 semaines…dont 2 chomees. 🙂
Je ne pense pas qu’il soit encore temps de faire un bilan formel, mais je garde d’ores et deja en tete les bons moments, les mauvais, et toutes les experiences diverses et variees que j’ai eu sur le Nouveau Continent.
Je prends donc une petite pause, que j’espere familiale, amicale, reconfortante et…gustative, vous me connaissez ! 😀
J’espere voir quelques uns d’entre vous qui lisent ce blog, que ce soit en 2008 ou 2009.
Enfin, je serai de retour 2009 a SF pour de nouvelles aventures.

D’ores et deja, je vous souhaite de bonnes fetes a toutes et a tous.
Je vous dis a demain, a dans la semaine, a bientot ou… a 2009 ! 😉

Un week-end a la campagne

Arrive debut Juillet sur le sol americain, en plein ete (ou presque), il fallait bien decouvrir l’un des celebres parcs nationaux du grand ouest. Ce fut chose faite le week-end dernier donc, celui du Labor Day.

Half-Dome pres du Yosemite Village (Yosemite Valley)

Half-Dome pres du Yosemite Village (Yosemite Valley)


En compagnie de Gilles, Delphine et Cedric, nous sommes partis vendredi soir de Yahoo!, pour environ 5h de voyage. Rien de palpitant a signaler, si ce n’est des bouchons qui nous ont bien retarde au debut et surtout la rencontre brutale avec un elan, que nous n’avons bien sur pas pu eviter… Pauvre bete, esperons qu’elle n’ait ete que sonnee.
A peu pres remis du choc, nous arrivons dans notre « campement », et decouvrons la yourte que nous allons partager a 4 pour ces 3 jours.
Sympathique habitation que la yourte, faite d’une grande piece principale avec coin cuisine, salle a manger, salon et chambre a coucher, et d’une salle de bains (douche, lavabo, toilettes). Tout y est prevu : un lit, un convertible, un frigo, des plaques de cuisson, un poele et un ventilateur anti-moustique. Cool!
Notre yourte !

Notre yourte !

SAMEDI

Apres une nuit de sommeil bien merite, et un petit dej bien consistant (toasts, beurre et confiture pour les uns ; saucisses, oeufs et lard pour les autres… a votre avis je suis ou ?), nous voici partis pour notre premiere journee de ballade. Au passage, merci a Gilles et Delphine pour m’avoir trimballe et a Cedric pour son pass « parcs nationaux » qui nous a evite de payer. ;-).
Pour ce premier jour, qui s’annoncait etre une journee bien chaude, nous avons decide de commencer par la visite d’une foret de Sequoias, arbre gigantesque et existant depuis des millenaires.

Sequoia dont le tronc a ete decoupe a sa base. Sympa neanmoins pour les photos.

Photo 1 : Sequoia dont le tronc a ete decoupe a sa base. Sympa neanmoins pour les photos.

Ces arbres, dont on apprend qu’ils s’etendent principalement sur les territoires bordant le Pacifique, ont d’abord ete exploite par l’homme (troncs creuses pour faire passer les gens dessous par exemple ; voir photo 1), avant d’etre proteges. Apres en avoir appris un peu plus sur ces arbres qui imposent le respect, nous voici reparts a l’aventure. Direction Tioga Pass, la seule route traversant le parc. Avant d’arriver a Tanya Lake, une halte a Olmsted Point s’imposait, afin d’admirer le point de vue superbe s’offrant a nous. Rassurez-vous, nous n’etions pas seuls.
Half-Dome depuis Olmsted Point

Photo 2 : Half-Dome depuis Olmsted Point


Les abords du lac nous ont permis de nous restaurer tout en observant la faune et la flore nous entourant. Apres le repas, je me suis offert une petite baignade digestive et rafraichissante. C’est un lac de montagne, certes, mais sa faible profondeur sur les premiers metres et une grosse temperature permettait de rentrer dedans de maniere confiante… 🙂
Tanya Lake

Tanya Lake


Je vous passe la peripetie de la fausse perte de cles de voiture (inspire du film « Les Clefs de Bagnole » de Laurent Baffie…), qui ne nous a pas permis de visiter beaucoup plus loin le parc.
Un bon barbecue, une petite promenade nocturne autour du camp et une bonne nuit de sommeil parachevait cette magnifique journee !

DIMANCHE

Encore un petit dej bien consistant, et encore une journee qui s’annoncait chaude. Cette fois, nous voici partis en direction du Yosemite Village, permettant de rallier plusieurs points de ballades par un intelligent systeme de shuttle. Un rapide tour par le « Visitor Center » (sorte d’office du tourisme) pour glaner quelques informations sur les chemins de promenade mais aussi la formation du parc (une vallee traversee par un glacier dans les temps anciens), avant de nous orienter vers les Yosemite Lower Falls, soient les chutes d’eau parmi les plus reputees du parc. Malheureusement, la periode estivale avancee n’a permis de ne deceler qu’un mince filet d’eau sur des chutes au debit habituellement consequent !

Bambi !

Photo 3 : Bambi !

Meme constat sur notre seconde promenade, en direction de Mirror Lake. Un sentier tres joli, en sous-bois, menant au lac, lui aussi bien asseche par le temps. Seule la rencontre avec une biche a egaye notre apres-midi, un peu gachee par 2 deceptions coup sur coup.
Pour la fin de journee, direction Tunnel View, soit le point de vue offert par l’entree Sud du parc, a la sortie d’un tunnel : majestueux. Enfin, Bridalveil falls, encore des chutes, une fois de plus assechees. Quand ca veut pas, ca veut pas.
Bridalveil Falls, ou les chutes de rien !

Photo 4 : Bridalveil Falls, ou les chutes de rien !


Rentres a l’heure pour le barbec, on a tente sans succes de profiter des services offerts par le camp, a savoir un SPA couvert en exterieur ! Malheureusement, une sombre histoire de produits chimiques ne nous a pas permis de faire trempette en soiree. Dommage, on se contentera d’une bonne douche et de la tele satellite mise a disposition !

Devant rendre les cles de la Yourte a 11h et rentrer tot sur San Fran’, nous n’avons pas profite du parc lundi. Mon grand regret aura ete de ne pas voir Glacier Point, apparemment l’un des points de vue a couper le souffle du parc, rendu celebre pour son coucher de soleil. Une rando un peu plus consequente m’aurait egalement ravi, histoire de tester la reactivite de mon genou, encore un peu endormi.

Les Plus :
+ 2 jours pleins dans le parc
+ le pass de Cedric, merci !
+ la voiture de Gilles et Delphine, merci !
+ les paysages, superbes
+ la baignade dans le lac
+ la rencontre avec les animaux (biche, ecureuils…)
+ le sejour en yourte, pratique

Les moins :
– les lacs et les chutes, assechees
– le « bad trip » (mauvais reve) des pertes de cles
– le « bad trip » de l’elan qui se fracasse sur la voiture et qui repart, groggy…
– Pas de Glacier Point
– Pas de SPA

Tunnel View Point

Photo 5 : Tunnel View Point


Au final donc, un sejour bien depaysant qui a permis de couper avec le rythme qui s’installe, « travail famille patrie » ah non c’est pas ca… « Metro, boulot, dodo » ?

Plus de photos

Le point de vue de Cedric

Un graAAaaaaaaand anniversaire

C’etait quand meme pas banal de commencer une nouvelle aventure a l’etranger le jour de son anniversaire. Mais pourquoi pas, apres tout.

Me voici donc parti, vers les 6h, en direction de Lyon Saint-Exupery, conduit par un chauffeur bien sympa de me pardonner mon retard de quelques minutes… Au passage, un petit detour par le Novotel de Voreppe (mais oui mais oui !!!), ou j’espere donc voir Sandrine, mais c’etait bel et bien pour recuperer un autre voyageur etranger. C’est la qu’il me lache : « Oh vous savez, ces gens au Novotel, ce ne sont pas des fleches… » Bon. Je n’ai rien dit, je n’avais pas envie de louper mon avion. 😀

Tout se passe sans encombre jusqu’a Londres, avion a l’heure, pas de probleme aux douanes, pas de soucis de bagages etc. Meme la pomme glissee par mon Pere au moment du depart continue son bonhomme de chemin, gentiment calee dans mon sac a dos…

Le voyage vers les US a dure environ 12h, mais s’est dans l’ensemble bien deroule. En World Traveller Plus, donc avec un seul voisin, avec un matos de video qui marchait pas mal, moyennant les nombreux pixels morts sur l’ecran.

Bref, j’ai pas trop trouve le temps long, j’ai pas trop eu de soucis avec ma jambe, et je suis bien content d’avoir enfin pu voir La Coupe de Feu et Da Vinci Code. 🙂

Meme le douanier US, quand il a vu que j’avais un Visa L-1 en regle, s’est fendu d’un « Good luck, mate ». Autant dire que ca part pas mal.

Apres donc avoir recupere mes bagages, annonce que je n’avais rien a declarer.. et avoir recupere mes 2 valises (en poussant en gros ouf de soulagement, dedicace a Cedric), me voici donc en quete d’un moyen de transport pour rallier mon futur appart.

Je prends donc le BART, le temps de voir que ca va me conduire bien loin de ma destination finale… m’enfin tant pis, j’aurais essaye au moins. S’en suis une folle course dans la ville, avec mes deux valises a roulettes, sur de routes tantot montantes, tantot descendantes, tantot planes. Je remercie au passage le gars qui m’a aide a sortir de la station de Bart en prenant ma valise sur une vingtaine de marches.

Arrive a l’appart, je dois dire qu’une sacree pression est retombee… j’ai bien pris conscience de ma fatigue, et j’ai tente un petit somme apres une petite inspection des lieux.

L’appart, c’est un peu comme une chambre d’hotel, la cuisine en plus.

salon + chambre

C’est cool, mais y’a quand meme quelques defauts : le robinet de la cuisine qui goutte la plupart du temps, Internet qui chie, la vue pas terrible finalement. Apres le positionnement en lui-meme dans la ville est pas trop mal : proche de l’Embarcadero au Sud, du Bay Bridge, pas tres loin de Market Street.

A peine pose, voila que debarque Cedric, suivi de Julien et Cecile, passe me souhaiter la bienvenue et donc un bon anniversaire. Me voila donc reparti en leur compagnie dans un petit resto Italien de la City. Le cadre est pas mal, le vin bien bon, mais l’attente un peu trop longue. Cela ne nous a pas empeche de passer une bonne soiree, entre minestrone, calamars fris, pizza et pates. USA oblige, les plats sont super copieux. Pour une fois et bien qu’affame, la fatigue a eu raison de moi et je n’ai pas fini. 😦
A peine rentre, une superbe tarte fraise-rhubarbe entre les mains, je me suis endormi comme une masse, terminant en beaute ce graaaaaaAAAAAAaaaaaaaaand anniversaire.
Tarte Fraise-Rhubarbe
Le lendemain, c’etait deja la reprise…