YAFEFY: Yet Another Fun Event From Yahoo! – Un nouvel evenement fun offert par Yahoo!

Dans la plupart des societes, Yahoo! incluse, il est de coutume de faire des soirees de Noel ou de fin d’annee, afin de celebrer…Noel, ou la fin de l’annee, recompenser les salaries pour les efforts fournis tout au long de l’annee, et passer du bon temps entre collegues.

Lentree du camp Yahoo! avec Cedric

L'entree du camp Yahoo! avec Cedric


A cela, Yahoo! ajoute chaque annee le pendant estival, a savoir un evenement en plein-air. Contrairement au repas de fin d’annee, ou seul le conjoint est convie, ici toute la famille peut venir. L’evenement prevoit alors tout un tas d’activites pour les petits et les moins petits : outre un pique-nique geant, les participants peuvent pratiquer un peu d’escalade, jouer a quelques jeux d’adresse, faire de l’auto-tamponneuse, gagner le gros lot au bingo etc.
Nascar... ou presque.

Nascar... ou presque.

Lescalade montee sur...remorque !

L'escalade montee sur...remorque !

C’est aussi bien sur l’occasion de discuter avec de nouvelles personnes, sortir du cadre du travail pour decouvrir leur famille, leurs centres d’interet.
La encore, Yahoo! fait les choses bien car tout est paye, y compris la navette qui ramene les personnes vers le Caltrain. Les goodies* associes sont par contre payants, mais apres tout c’est bien normal !
Nous avons tres beau temps a San Mateo ce jour-la, alors que San Fran’ etait une fois de plus noye sous une grosse nappe de brume. Partis avec Reem, son mari et Cedric, nous avons bien apprecie ces quelques heures passees a l’exterieur, dans les installations de Bay Meadows, qui n’est autre que l’hippodrome de San Mateo. Peut-etre y reviendrai-je pour y apprecier quelques courses hippiques…

GrrrroooOOOAAAaaarrrrrr!!!!

GrrrroooOOOAAAaaarrrrrr!!!!

Voir l’article de Cedric sur le meme sujet.
D’autres photos de cet evenement.

* : Voir explication lettre G.

« Caution! The doors are about to close… » *

Chaque jour de travail, je voyage de San Francisco a Santa Clara en prenant le train appele Caltrain.

Pour me rendre a la gare, j’ai environ un quart d’heure, vingt minutes de marche. Je longe le sud de la baie, donc j’ai le joli soleil du matin qui m’accompagne.

Le Caltrain est une sorte de RER ou TER, qui relie San Francisco a toutes les principales villes de la Silicon Valley, jusqu’a Gilroy, au sud de San Jose. Celles-ci sont reparties en zones, et forcement le tarif varie en fonction du nombre de zones traversees.
Caltrain arriving at station

Il est possible de prendre soit des tickets a la journee, soit un pass de 10 trajets utilisables sous 90 jours, soit un pass au mois. Par exemple, un pass de 10 trajets sur les zones 1 a 3 coute $49, soit environ 30,7 euros au cours recent.

Le train fonctionne tous les jours, les jours de semaine de 4h30 a 1h32, pour respectivement le depart le plus tot et l’arrivee au plus tard. Pour autant, tous les trains ne font pas tous les arrets. Il y a par exemple les « baby-bullet » : ce sont des trains express qui ne font que les arrets principaux, ce qui est bien pratique lorsque l’on vient de San Francisco et que l’on descend loin dans la Valley. La ou le train s’arretant dans toutes les gares va mettre 1h08 au mieux pour aller de San Francisco a Mountain View (la ou je m’arrete le matin), l’express ne mettra « que » 44 minutes.

N’esperez pas frauder, car le train est tout le temps plein de controleurs, d’agents etc. Et quand je dis tout le temps, c’est dans TOUS les trains, car ils remplissent de multiples taches : ils annoncent les arrets (!), ils aident les personnes agees ou deficientes a monter, s’installer dans le train et descendre, controler les tickets des voyageurs, gerer les soucis en tout genre… Par contre ils sont relativement cools. Ils n’ont pas « l’amendite aigue » et si vous avez une bonne raison, ils peuvent vous laisser repartir sans vous verbaliser.

A la descente des principaux trains s’arretant a Mountain View, des navettes affretees par Yahoo! nous attendent pour nous emmener directement aux portes des bureaux, et ce en vingt minutes environ. Pratique ! Un privilege que de nombreuses grandes entreprises dans la vallee octroient a leurs salaries : chaque matin, c’est le defile des « shuttles », desservant pele-mele Apple, Google ou encore Cisco.

Donc si vous avez bien suivi, la duree theorique porte-a-porte de mon trajet chaque matin ET chaque soir s’eleve a…1h15 au mieux. J’ai bien pris soin d’employer les termes « theorique » et « au mieux », car ce n’est pas toujours comme ca…

En effet le Caltrain est repute pour avoir regulierement des soucis, les fameux « soucis en tout genre » que j’evoquais plus haut. Selon les dires de certains, et apres une premiere experience reguliere, le Caltrain a au minimum un souci serieux par mois. Et si rien ne survient pendant un mois, le mois suivant risque de voir survenir deux problemes serieux…

Pour ne rien arranger, c’est parait-il une solution « efficace » pour qui veut se suicider…

Je vous rassure je n’ai pour le moment rien vu de tel, mais c’est vrai qu’il a souvent du retard, de quelques minutes a au moins une demie-heure, sur un trajet comme celui-ci ca commence a faire… L’autre matin, nous avons meme change de voie sur quelques centaines de metres, l’agent se voyant oblige de faire une annonce une fois arrete pour indiquer aux gens montant dans le train que nous n’allions pas a San Francisco mais en direction de San Jose…

En resume, pour le moment c’est cool, ca remue pas trop, on peut se reposer dedans. Mais au final, ca coute, c’est pas toujours tres fiable, et faut habiter pas trop loin de l’arret pour que ce soit interessant.

Je pense donc delaisser cette situation au final, pour me rabattre sur…je ne vous ai jamais parle des navettes qui partent de San Francisco pour arriver directement au bureau ?

* Equivaut a « Attention a la fermeture des portes » que l’on peut entendre dans le tramway de Grenoble.