Passe donc a la maison ! (suite)

Lors d’un precedent article, je vous annoncais ma joie (et surtout mon soulagement) d’avoir enfin emmenag… d’avoir enfin trouve ma place de camping de luxe, a l’abri du vent, avec l’electricite et les toilettes. 😀
Plus serieusement, depuis le 1er aout, j’ai officiellement mon chez moi a San Francisco, et je commence a amenager tout ca. Comme tout bon Francais ne connaissant rien aux bons magasins de meubles ici, et sur conseils de mes compatriotes, j’ai fonce sur l’Ikea le plus proche. Oui bon je sais c’est pas top, j’ai un peu honte, mais bon quand on a besoin d’un lit descent, on ne cherche pas midi a quatorze-heures, on fonce au plus pratique.
Mais avant d’approfondir sur mes meubles, revenons sur mon appartement.

Mon immeuble

Mon immeuble


Proche du quartier appele Nob Hill*, il se situe dans un immeuble faisant l’angle entre deux rues, Larkin et Clay, au second etage. L’immeuble en compte 3, pour 12 appartements, a un ascenseur et un toit amenage. Mon appartement est un 2 pieces + cuisine ou T2, appele « 1 bedroom » ici. Il est oriente Sud, ce qui n’est pas trop mal pour le soleil. Autant le dire tout suite, mon appartement n’a pas de reelle vue interessante, et a un peu de vis-a-vis.
Le salon...

Le salon...


Mais la rue separe les appartements, et les gens n’ont pas l’air voyeur, donc ca va. 🙂 Autre point faible de cet appartement, le simple vitrage des fenetres (baies vitrees). C’est quelquefois genant, mais je n’ai pas le sommeil leger, donc ca devrait etre supportable.
Pour le cote positif, je suis assez content de la surface, meme si j’ai vu plus grand. J’ai pu rentrer une table ronde dans la cuisine, un lit format Queen (2,02×1,60m environ) dans la chambre, et le salon une fois amenage devrait etre bien fonctionnel.
Niveaux rangements, je n’ai pas de walking-closets -immenses placards dans lesquels on peut marcher- mais quand meme deux grandes penderies et un autre placard avec etageres de bas en haut.
Le salon (angle oppose)

Le salon (angle oppose)


La chambre necessitera peut-etre une commode ou des etageres pour les vetements ; la cuisine en revanche dispose d’un grand nombre de tiroirs et « cabinets » comme on dit ici.
La cuisine (un peu encombree ce jour-la)

La cuisine (un peu encombree ce jour-la)


Autre aspect de l’appartement, les stores venitiens dans toutes les pieces, l’absence d’eclairage dans le salon et surtout la moquette dans la chambre et le salon, et ce des l’entree dans l’appartement !
Je previens donc ceux qui viendront dans l’appartement par temps de pluie ou apres une ballade dans la foret, je serai intraitable ! 😀 Comme sera intraitable ma proprio si je lui rends une moquette sale… 😦
La moquette dans le salon...

La moquette dans le salon...

J’ai un peu du mal a estimer la surface, mais je dirais entre 40 et 42 metres carres (bien loin des 700 square feet annonces par la proprio soit dit en passant, ce qui avoisine les 65 metres carres ! Ah sacre systeme imperial, ca meriterait presque un article, tiens…
Bien sur, je n’ai pas de balcon, meme si j’ai un escalier de secours devant la fenetre de la cuisine. 🙂 Pour finir, je fais ma lessive (si si, ca y est !) dans la laverie propre a l’immeuble.

Aux dernieres nouvelles, mon chargement n’arriverait pas avant septembre, et il faut encore que je trouve mon sofa, une tele et bien sur que je comble tout ca avec du matos de musique ! 😀 Peut-etre pourrais-je loger quelques plantes, egalement.
Apres cela, je devrais etre bien installe, et donc… pret a vous recevoir ! A bon entendeur…

PS: Plus de photos a venir…

+ D’autres photos

+ Plus d’infos sur Nob Hill, le quartier de Full House, autrement appele La Fete a la Maison !

YAFEFY: Yet Another Fun Event From Yahoo! – Un nouvel evenement fun offert par Yahoo!

Dans la plupart des societes, Yahoo! incluse, il est de coutume de faire des soirees de Noel ou de fin d’annee, afin de celebrer…Noel, ou la fin de l’annee, recompenser les salaries pour les efforts fournis tout au long de l’annee, et passer du bon temps entre collegues.

Lentree du camp Yahoo! avec Cedric

L'entree du camp Yahoo! avec Cedric


A cela, Yahoo! ajoute chaque annee le pendant estival, a savoir un evenement en plein-air. Contrairement au repas de fin d’annee, ou seul le conjoint est convie, ici toute la famille peut venir. L’evenement prevoit alors tout un tas d’activites pour les petits et les moins petits : outre un pique-nique geant, les participants peuvent pratiquer un peu d’escalade, jouer a quelques jeux d’adresse, faire de l’auto-tamponneuse, gagner le gros lot au bingo etc.
Nascar... ou presque.

Nascar... ou presque.

Lescalade montee sur...remorque !

L'escalade montee sur...remorque !

C’est aussi bien sur l’occasion de discuter avec de nouvelles personnes, sortir du cadre du travail pour decouvrir leur famille, leurs centres d’interet.
La encore, Yahoo! fait les choses bien car tout est paye, y compris la navette qui ramene les personnes vers le Caltrain. Les goodies* associes sont par contre payants, mais apres tout c’est bien normal !
Nous avons tres beau temps a San Mateo ce jour-la, alors que San Fran’ etait une fois de plus noye sous une grosse nappe de brume. Partis avec Reem, son mari et Cedric, nous avons bien apprecie ces quelques heures passees a l’exterieur, dans les installations de Bay Meadows, qui n’est autre que l’hippodrome de San Mateo. Peut-etre y reviendrai-je pour y apprecier quelques courses hippiques…

GrrrroooOOOAAAaaarrrrrr!!!!

GrrrroooOOOAAAaaarrrrrr!!!!

Voir l’article de Cedric sur le meme sujet.
D’autres photos de cet evenement.

* : Voir explication lettre G.

Un week-end festif place sous le signe de la… chauve-souris !

Un titre un peu curieux je vous l’accorde, mais qui va prendre tout son sens apres quelques lignes.
Ayant prevu de voir rapidement Batman: The Dark Knight, je devais absolument voir Batman: begins avant. Les fans de comics connaissent ces questions de continuite et ceux de series savent que l’ordre de visionnage des episodes, c’est important ! 😀

Begins Batman

Nous avons donc entrepris de voir cet episode chez Cedric, en compagnie de Gilles. Pourquoi chez Cedric vous demandez-vous surement. Parce qu’il a un ecran LCD de malade, pardi ! 😛
Apres un sympathique repas pris dans un resto mexicain sur Mission -Carne con Chile, pour les amateurs- nous avons donc file regarde ce qui s’averera etre un tres bon film, beaucoup plus reussi que les derniers opus, dont le role titre etait revenu a Val Kilmer puis George Clooney.
Ici c’est donc un acteur beaucoup moins connu -pour le moment- qui endosse le costume, Christian Bale. Brievement pour les connaisseurs, c’est un Batman beaucoup plus noir que l’on retrouve ici, et qui revient aux origines de l’histoire, donc adapte a ceux qui « debarquent » dans l’univers. A la fin du film, un appel est donc fait a la suite, puisque l’on decouvre une carte joker, censee bien sur rappeler le « vilain » du meme nom. Bref, j’etais gonfle a bloc pour aller voir la suite, prevue pour dimanche soir.
Le lendemain samedi, un tout autre programme nous attendait : nous avons pris la route direction Gilroy, afin d’assister au fameux Gilroy Garlic Festival, soit le festival de l’Ail de Gilroy. Ce festival fera l’objet d’un article a lui tout seul.
Revenus du festival, nous avons fait une halte au mall de Santa Clara, communement appele Valley Fair. Voir la definition de « Mall » a la section M de ce blog. Apres un petit tour et quelques achats, nous sommes rentres fourbus de notre journee, a peine la force de faire quelques courses et me voila litteralement couche devant la tele pour voir les resultats du contre-la-montre du Tour de France.
Dimanche etait le jour tant attendu du Camp Yahoo!, baptise Yahoo! Rocks. Grosso modo, il s’agit d’un evenement ouvert a tous, et specialement dedicace aux enfants. La encore, j’y reviendrai dans un prochain article.
Devant me rendre a Oakland pour une prise de sang, je suis finalement arrive au cinema vers 19h30, pour prendre ma « bat-place ». Malheureusement, l’annonce tombe 2 personnes devant moi : plus de place pour Dark Knight a 20h ! Degoute, je cherche un moyen de contacter Gilles et Cedric, mais en vain (je vous rappelle que je n’ai toujours pas de portable…).
Decu d’avoir fait tout ce chemin, de m’etre presse etc pour rien, je prends finalement ma place pour 21h15, et decide de m’accorder un petit en-cas (dedicace a Amelie 😉 ).
Finalement, une seance encore bien bondee pour un film long de 2h30. Mais sans regret, car le film est bon, malgre quelques cotes James Bond un peu plus marque que dans le premier. Surtout surtout, la formidable prestation d’Heath Ledger, peu comparable a celle de Jack Nicholson avant lui, mais tout aussi bonne. Il n’aura malheureusement plus la chance de demontrer toute l’etendue de son talent, qu’il est parti exercer sous d’autres contrees…

Heath Ledger playing The JokerHeath Ledger

Me voici donc rentre vers 00h30, encore bien satisfait de ce week-end tres rempli !

Une semaine musicale

Oui, cette semaine a definitivement ete placee sous le signe de la musique.

En premier lieu, lundi je suis alle voir The Police & Elvis Costello au Shoreline Amphitheatre de Mountain View, dans la Valley. Sur proposition de Cecile et Julien, rejoints par Cedric, nous avons pris la navette en sortant du boulot pour rejoindre Mountain View, ou Cecile nous attendait.
Direction l’amphitheatre, afin de recuperer les tickets, achetes prealablement sur Internet. Quelques bouchons plus tard, nous voici arrives dans l’amphitheatre. Le concert debutant a 19h30 par Elvis Costello et ses Imposters, nous avons juste eu le temps de nous faire arnaquer $8 pour un pauvre sandwich au poulet, avant de rejoindre nos « places ». Pour info, l’Amphitheatre n’est pas une salle de concert, mais un veritable amphitheatre en plein air ! Et j’ai mis places entre guillemets, car nous etions en realite situes dans le lawn, a savoir le haut de l’amphi, qui n’est autre qu’un parterre de pelouse ou chacun s’installe ou il veut.
Notre sandwich englouti, nous avons apprecie la fin de la prestation de Monsieur Elvis Costello, rejoint pour la derniere chanson par Sting, donc super sympa.
Le soleil declinant, le vent se levant, il commencait a faire frais dans l’amphitheatre. Il nous fallait donc quelque chose pour nous rechauffer. C’est alors que The Police ont commence a jouer, et tout le monde s’est leve « comme un seul homme » (content de l’avoir placee celle-la) ! Au menu bien sur, les standards du groupe, de Roxanne a Every Breath You Take, en passant par Walking On The Moon ou encore Message In A Bottle. Cependant ils avaient bien reorchestre le tout, donc ca donnait tout sauf l’impression d’ecouter le CD pour la n-ieme fois. Au final, un peu plus d’une heure de concert, avec une sorte d’entracte / rappel au milieu. Mention speciale au legendaire batteur, toujours aussi affute et alternant entre percus et batterie.
D’un point de vue technique, on etait pas super gates : certes la sono etait tres bonne et on a eu le droit a de jolis lumieres, mais les rappels (i.e. les enceintes pour les rangs plus eloignes) etaient situees trop loin pour les gens du lawn. Du coup on avait les ecrans en decalage avec le son, un peu bizarre. En conclusion, on a eu un peu froid, on a eu les bouchons, le ventre un peu vide et on a pas vu grand chose, mais on etait ravis quand meme, car c’est pas tous les jours un concert comme ca !
Helas je n’ai pas pris de photos de cet evenement, mais vous pourrez en trouver ici, ou encore la.

Points positifs :
+ The Police !
+ Elvis Costello !
+ un concert en plein air, assis dans l’herbe

Points negatifs :
– les tarifs prohibitifs des bars et sandwicheries de l’entree
– la configuration technique de l’amphitheatre
– notre venue en touristes, alors que tout le monde autour de nous avait au moins un plaid voire des chaises pour s’asseoir, de quoi manger et boire a sa convenance, etc. On le saura pour la prochaine fois !

—–
Vendredi soir, c’etait la soiree que j’attendais depuis que j’ai su que je devais arriver aux US debut Juillet.
Dans un autre style, me voici donc parti vers 21h au croisement de Folsom et 6th Street, au celebre club nomme 1015 (« Ten-Fifteen »). Ayant lu quelques reports sur Internet a propos de ce club, j’en avais trouve d’excellents comme de tres mauvais, voire effrayants. Mais Roland m’ayant raconte son « experience » la-bas, j’etais finalement decide a me faire mon propre avis.
Apres 1/4 d’heure a vingt-minutes de queue a discuter avec des « locaux » et un palpage « juste-pour-dire », me voici dedans.
Le 1015 est un club qui se veut un peu branche, avec des sortes de carres V.I.P., des boissons hors-de-prix et des prestations sons et lumieres de bon niveau. Pour autant, il n’y a pas de reelle restriction vestimentaire, ni trop de problemes pour rentrer des appareils photos ou autres materiels electroniques par exemple.
Le seul reel abus de ce club, c’est veritablement le bar. Un gars rencontre dans la queue dehors a pris ce qui devait etre un whisky coca. Il en a eu pour…$9, pour un verre a peine plus grand que les Arcoroc ronds qu’on avait a la cantine etant petits, le tout rempli de glace…ca laisse reveur (en fait, c’est surtout les serveuses qui laissent reveur…). Autant dire que je ne leur ai pas lache un rond de ce cote-la. Pourtant la place n’etait pas si chere, $25 en preventes, pour une grosse tete d’affiche, je pense que c’est honorable. Autre aspect notable de ce genre de club, les « chicanos » assignes au ramassage des ordures sur le dance-floor. Ils passent entre les gens avec leur balai-pelle et ce, des l’ouverture du club.
Pour l’aspect plus artistique de la soiree, sachez qu’il y avait donc 4 scenes, chacune avec son propre bar : la piste plutot Techno / Downtempo, centrale, par laquelle on entre et on accede aux autres salles. Celle du niveau inferieur, je ne sais pas ce que c’etait, car ca a ouvert trop tard. Celle du dessus, c’etait la salle Goa / PsyTrance. Enfin, la derniere etait une salle a double scene, une pour les DJs et l’autre pour la prestation live de la soiree.
D’ordinaire ouvert de 22h a 02h du matin environ, le club etait specialement ouvert jusqu’a 6h, pour l’occasion. Cette occasion donc, c’etait bien sur la venue du groupe INFECTED MUSHROOM. Pour les neophytes, les Mushrooms sont a la Trance Goa ce que les Beatles, les Stones ou plus pres de nous, U2 sont ou ont ete pour le Rock (les connaisseurs, dites-moi si je me trompe). Outre etre presents sur la scene depuis de nombreuses annees, avoir sortis plusieurs albums, des compilations, fait des tournees mondiales etc., ils ont participe au renouvellement du genre, jusqu’a faire evoluer leur groupe en une sorte de groupe electro-rock, avec chant, guitare electrique et batterie. Alors on aime ou on aime pas, mais au moins on sort des sentiers battus et de la soupe informe de quelques labels actuels.
Je pense qu’une grande partie du public n’etait la que pour les voir, car meme s’ils resident maintenant sur la Cote Ouest, ils ne sortent pas si souvent de L.A. pour venir ici. Et on se rend compte de l’importance de l’evenement quand on voit les gens qui en parlent avant d’entrer, les flyers a l’effigie de leur album, les videoprojections annoncant leur live a 1h, etc. Pire, les fans etaient masses devant leur scene, tournant meme le dos au DJ en train de jouer, les deux scenes se faisant face dans cette salle !
Durant leur performance live, c’etait de la folie furieuse, on etait compresse comme des sardines, j’ai meme souffert de talons bien pointus sur mon pauvre pied gauche. M’enfin pour ce qui ressemblait a un vrai concert de rock pendant pres de 2 heures, c’etait du classique apres tout.
Duvdev, le chanteur chauve, a fait son show et chauffer le public, tandis que son compere Erez et les 2 autres musiciens etaient appliques a leur tache.
Une fois leur prestation finie, je suis alle voir la scene Trance-Goa, assez remplie et avec un son de qualite, autant sur le fond que sur la forme.
J’ai pris contact avec DJ Random, dont j’avais eu les coordonnees par un DJ ami d’Hadra. Je pense qu’il va pouvoir y avoir des choses a faire avec eux, musicalement parlant. 😉
Je suis rentre satisfait de la soiree, vers 5h40 a l’appart, en me disant que peut-etre, oui, je retournerai dans ce club pour Halloween, et la venue de Eskimo…

Points positifs :
+ Infected Mushroom !
+ 4 salles, a tendance electronique
+ Le public, assez sympa dans l’ensemble
+ Rencontre avec Random et Christine, DJs du coin
+ Prestation technique du club
+ Eau froide dans les toilettes, les connaisseurs apprecieront…
+ La population feminine 🙂

Points negatifs :
– Les tarifs du bar
– L’attitude de certaines personnes, sans-gene et sans pitie sur le dance-foor heureusement pas la majorite)
– la deco, un peu limitee, mais la salle etait grande
– le manque d’un laser, ca pourrait etre cool dans une salle de cette envergure

Pour les amateurs de soirees PsyTrance, c’etait assez reussi : une deco certes un peu pauvre, faites principalement de tentures allumees par quelques black guns, mais suffisante pour se sentir « comme a la maison ». 🙂 Cote lumieres, c’etait pas mal, avec pas mal de spots disposes sur le rail au plafond, 3 stroboscopes fonctionnant en alternance. Une machine a fumee et 4 ecrans de video projection completaient les elements de prestation son et lumieres. Cote son justement, les 4 enceintes etaient disposes aux 4 coins de la piste, en hauteur. Raisonnablement fort, meme pour la prestation des Mushrooms, donc c’etait cool.